À qui s'adresse le pôle d'activités et de soins adaptés en EHPAD ?

Le pôle d'activités et de soins adaptés en EHPAD, ou PASA, est réservé à certains résidents présentant des déficits répondant à des critères bien précis.

Tout d’abord, un PASA est un espace de vie dédié à l’accueil de 14 résidents au maximum au sein d’un EHPAD. En ce sens, le PASA est strictement réservé aux résidents de l’EHPAD (Etablissement Hébergeant des Personnes Âgées Dépendantes) et n’accueille en conséquence, aucun patient externe (ce qui est le cas de l’accueil de jour).
Les résidents qui bénéficient du PASA souffrent en général de pathologies neurodégénératives de type Alzheimer, démence à Corps de Lewy, maladie de Parkinson…, à un stade modéré. Ces résidents participent à des activités adaptées qui se déroulent sur la journée, souvent 7 jours sur 7, entre 10 heures et 18 heures. De manière générale, ces résidents déjeunent et/ou dînent sur le PASA.

L’ensemble des activités proposées est orchestré par l’équipe dévolue au PASA. Et lorsque l’EHPAD dispose d’un PASA -ce qui n’est pas toujours le cas- l’équipe pluridisciplinaire se compose :
– d’un médecin coordonnateur, qui gère l’équipe et qui valide l’admission du résident de l’EHPAD vers le PASA,
– d’un psychologue, qui participe à l’évaluation (avec l’équipe) du résident « admissible » au PASA, via des bilans tels que : MMS, NPI-es, discussion avec les professionnels et enfin étude des antécédents du candidat au PASA,
– d’assistants de soins en gérontologie,
– d’un ergothérapeute ou psychomotricien.

La possibilité d’intégrer le PASA repose sur différents critères définis par le Ministère des Solidarités et de la Cohésion Sociale. Parmi ceux-ci :
– le diagnostic de maladie d’Alzheimer ou apparentée,
– des troubles modérés du comportement, c’est-à-dire supérieurs à 3 points à au moins 1 item de l’inventaire neuropsychiatrique (NPI-es),
– l’absence de syndrome confusionnel,
– un retentissement sur la charge de travail des professionnels, mesuré par le NPI-es, situé entre 2 et 4 points à au moins 1 item,
– l’adhésion du résident pour intégrer le PASA,
– que la famille du résident valide son admission au PASA,
– que le médecin coordonnateur la valide également,
– enfin, que le résident « soit mobile », c’est-à-dire qu’il soit capable de pouvoir se déplacer à pied, en fauteuil roulant, en déambulateur.

Lorsqu’un résident est intégré dans le PASA, il bénéficie d’un accompagnement individualisé qui cible en général l’ensemble des activités de la vie quotidienne afin de maintenir ses acquis. L’objectif étant de préserver son autonomie aux plans :
– moteur,
– cognitif,
– sensoriel,
– social.

L’évaluation des compétences et des progrès de chaque résident fait l’objet d’une réunion hebdomadaire. Ses performances sont détaillées par l’équipe qui remplit une grille d’évaluation pour chaque résident et pour chaque activité. La synthèse de ce travail permet le recensement des besoins de chaque résident afin d’améliorer et/ou de modifier les futurs ateliers auxquels chaque résident participera la semaine suivante.

Voici quelques exemples d’ateliers auxquels les résidents peuvent participer en fonction de leurs compétences :
LUNDI MATIN : toilette thérapeutique (accompagnée), gymnastique douce, mettre le couvert pour le repas, desservir.
LUNDI APRES-MIDI : lecture du journal, goûter, activité mémoire, mettre le couvert, desservir, accompagner à la chambre et préparer la nuit.
MERCREDI MATIN : toilette thérapeutique, groupe de parole, mettre le couvert pour le repas, desservir.
MERCREDI APRES-MIDI : activité manuelle (découpage, coloriage, fabrication d’objets, de pâtisserie…), goûter, repos devant la télévision, mettre le couvert pour le repas, desservir, rejoindre la chambre et préparer la nuit.
DIMANCHE MATIN : petit-déjeuner gourmand (brioches, croissants…), toilette thérapeutique, promenade accompagnée dans les couloirs de l’EHPAD à la rencontre d’autres résidents, ou au jardin, ou au poulailler, retour vers le PASA, mettre le couvert, desservir.
DIMANCHE APRES-MIDI : sieste, loto en salle à manger (incluant l’ensemble des résidents de l’EHPAD), goûter, retour vers le PASA, écoute de musique douce, mettre le couvert, desservir, rejoindre la chambre et préparer la nuit.

Être admis au PASA ne nécessite pas de tarification supplémentaire. Le PASA fait partie des services proposés aux résidents de l’EHPAD -lorsqu’un PASA y est créé- et, à ce titre, aucun supplément financier n’est réclamé (tout est inclut dans le forfait mensuel).

Enfin, sachez qu’un PASA n’a qu’une ambition : CELLE D’OPTIMISER L’ACCOMPAGNEMENT DES AÎNES DIAGNOSTIQUES ALZHEIMER OU MALADIE APPARENTEE LORSQU’ILS SONT ACCUEILLIS A L’EHPAD !
cecile aguesse geronto psychologue portrait

Cécile AGUESSE,
Géronto-psychologue.

Partagez cet article en un clic !

À la une

photo article K PÂ (1)

La personne âgée face à l’expérience traumatique du cancer

Chez le sujet âgé de 65-75 ans, il peut parfois se manifester une maladie cancéreuse ...
Découvrir →
pâ agressive

Quelles prises en charge pour gérer l’agressivité et l’agitation des malades d’Alzheimer ?

Gérer les troubles du comportement chez les malades d’Alzheimer ou tout autre malade souffrant de ...
Découvrir →